"Le Miroir, symbole des symboles"

paru aux Editions Dervy, 1995.
Deuxième édition 2011 :
Editions du Cosmogone, Lyon.

Seule quelques extraits
et une iconographie plus complète sont présentés sur ce site.


 
 
 

V

LE MIROIR DU DIVIN 

ET CELUI DE L'EGO



Extraits de
"Le Miroir, symbole des symboles",
2e édition, les éditions du Cosmogone, Lyon,
septembre 2011.



2 - DU reflet de la gloire divine
 
À celui de l'ORGUEIL DES ROIS
 
 
 
La Déesse-Mère des anciennes religions a très souvent pour attributs le serpent et le miroir. Elle est représentée parfois sous les traits de la Prudence et c'est ainsi qu'elle figure par exemple dans le Speculum Majus de Vincent de Beauvais au XIIIe siècle.
La Prudence aux deux visages du tombeau de François II de la cathédrale de Nantes tient elle aussi un miroir.


  
...
Hans Baldung Grien a peint la Prudence nue se contemplant dans un miroir convexe et écrasant de son pied gauche le serpent.
 


Dessin de Sylvain Fusch.
 
 
...
 
La fabrication des miroirs a toute une histoire. Il y eut des glaceries en France au Moyen Age et la Renaissance mit le miroir à l'honneur. Les poètes[2] l'ont toujours célébré, avec plus ou moins de bonheur il est vrai, cet objet nouveau et surprenant :
 
 
Les Blasons domestiques.
Gilles Corrozet, XVIème siècle.

 
...
 


Louis XIV en Roi Soleil
.
 
 
...
Miroir : aime I-Roi-R, celui qui aime I est Roi de Droit Divin et le manifeste.
 


Miroir vénitien.
 

...
Autrefois le miroir servait de support à la théologie.
Dans la pensée chrétienne, l'homme ne peut supporter en face la gloire de Dieu qui, de ce fait, ne peut être vue que dans le miroir. La peinture religieuse a excellé dans l'utilisation de cette allégorie. Par exemple, Nicolas Froment a peint une Vierge au Buisson Ardent en tous points remarquable. Moïse perçoit le Buisson; la Vierge porte l'enfant sur ses genoux; celui-ci tient dans sa main un miroir qui reflète son visage et celui de sa Mère.
 


« La Vierge au buisson ardent ».
Nicolas Froment.
Retable de la cathédrale Saint-Sauveur,
Aix-en-Provence (1475).
 
...
 
 
Sirène, détail d'après : L'Arche de Noé,
gravure in Biblia Sacra Germanica (Bible de Nuremberg),
1483, Victoria et Albert Museum, Londres.

 



Créé avec Créer un site
Créer un site