"Le Miroir, symbole des symboles"

paru aux Editions Dervy, 1995.
Deuxième édition 2011 :
Editions du Cosmogone, Lyon.

Seule quelques extraits
et une iconographie plus complète sont présentés sur ce site.


 
 
V

LE MIROIR DU DIVIN 

ET CELUI DE L'EGO




Extraits de
"Le Miroir, symbole des symboles",
2e édition, les éditions du Cosmogone, Lyon,
septembre 2011.





3 - LE MIROIR DE L'AUTOCONTEMPLATION
 
 
« Les miroirs ne déforment pas la Réalité mais la Réalité déformée se voit dans les miroirs. » « IL »
Platon le Karuna, Le Mal, l’Innocence, la Connaissance, éditions de la Promesse.
 
Umberto Ecco dans son livre. Alentour et au-delà du miroir se pose une question qui peut paraître bien mentale :
"Celui que je vois dans le miroir, c'est vraiment moi. Mais suis-je convaincu que c'est moi parce que je sais que cet objet est un miroir à quoi je fais confiance; ou bien est-ce que je comprends que c'est un miroir parce que je rencontre à sa surface quelque chose qui, sans aucun doute, est moi ?"
La réponse passe par le regard de l'autre qui seul peut comparer mon visage et son reflet. Mais le regard que je prête à l'autre n'est-il pas en vérité mon propre regard ? Et la question rebondit alors en un jeu de miroir indéfini... Qui suis-je sans ce regard, et qu'est ce miroir... ?

(...)


Miroir étrusque.
En présence de Ménélas, Erôs présente Pâris à hélène.


 



Créé avec Créer un site
Créer un site