"Le Miroir, symbole des symboles"

paru aux Editions Dervy, 1995.
Deuxième édition 2011 :
Editions du Cosmogone, Lyon.

Seule quelques extraits
et une iconographie plus complète sont présentés sur ce site.


 
 
 


Chapitre VIII

 

 
LE MIROIR DE L'ILLUSION,
 
DU TEMPS ET DE LA MORT
 
 

Extraits de
"Le Miroir, symbole des symboles",
2e édition, les éditions du Cosmogone, Lyon,
septembre 2011.




&&&



3 -
LE REGARD DE LA MORT
 
 
 
Parfois, la beauté reflétée par le miroir est si captivante qu'elle peut faire oublier le temps qui la menace inévitablement. Dans Allégorie de la jeunesse, de la vieillesse et de la mort, Albrecht Dürer[1] dessine la jeunesse belle, insouciante et nue se contemplant dans le miroir. Elle tient un sablier. Elle est entourée de la vieillesse et de la mort dont elle n'a pas conscience.
...
« Contempler des ossements, c’est se regarder au miroir.[5] »
 
 
Vanité, De Philippe de Champaigne.
 
...
 
 
 
 
Saint Jérôme par Caravagio, Galerie Borhèse.
 
  
...
Le but ultime n'est-il pas d'entrer vivant dans la mort ? N'est-ce pas ce que traduit La Madeleine aux deux flammes peinte par Georges de La Tour? Elle porte un crâne sur ses genoux et contemple un miroir dans lequel elle ne se reflète pas mais voit l'image de la bougie située à côté d'elle.
 


Georges de La Tour, La Madeleine aux deux flammes.
 
 
 
La même idée se retrouve dans cet autre tableau du même artiste, La Madeleine au miroir. Cette fois, c'est le crâne qui apparaît dans le miroir et non pas l'image de la sainte.
 
 


Georges de La Tour, La Madeleine au miroir.
 
 
...
Est-ce pour ce motif que Yama, dieu de la mort, utilise le miroir du karma pour le jugement et que le miroir du Dharma montre la cause des actes passés ?
 


Yama, dieu de la mort.
 
Comment peut-on regarder la mort en face et la vaincre? Chaque tradition apporte sa réponse et trace la carte d'un chemin possible.

...

      Persée vainc et tue Méduse."
[11]
 


Persée égorgeant Méduse.
Dessin de Sylvain Fuchs,
 inspiré du Métope de Temple de Sélimonte,
 musée de Palerme.
 

...
 


Persée et la Méduse, peinture d’un vase grec.
 
L'œil de la Méduse ne fonctionne-t-il pas comme une sorte de miroir où, quand on se regarde, on devient soi-même ce chaos mortel ?

...
Le miroir de Persée, héros-dieu, est divin et la légende conte que Persée emporte ensuite avec lui la tête tranchée cachée dans un sac, car elle reste active. C’est cette tête qui transforme en statue de pierre le monstre marin qui devait dévorer Andromède enchaînée sur les côtes d’Abyssinie.
 
...
 
 


Persée délivrant Andromède du monstre marin,
 vase corinthien,
Altes Museum de Berlin
 
 
Même coupée la tête hideuse reste dangereuse et l'on ne peut croiser son regard sans risque mortel, si ce n'est dans le reflet d'un miroir ! C'est ce qu'illustre, au musée du Vatican, une sculpture en marbre de Persée; il tient dans sa main la tête de la Méduse et la montre dans un miroir à Andromède.
 
 


Persée tenant la tête de la Méduse,
Antonio Canova, Musée du Vatican.
 
A la mort de Persée, Athéna fixera cette tête tranchée sur son bouclier, l'égide.
 
...




Créé avec Créer un site
Créer un site