"Le Miroir, symbole des symboles"

paru aux Editions Dervy, 1995.
Deuxième édition 2011 :
Editions du Cosmogone, Lyon.

Seule quelques extraits
et une iconographie plus complète sont présentés sur ce site.


 
 
 

III

UNE ILLUSION D'OPTIQUE


Extraits de
"Le Miroir, symbole des symboles",
2e édition, les éditions du Cosmogone, Lyon, septembre 2011.



3 - Les lois de la rÉflexion
 
 
 
Depuis que les hommes réfléchissent, l'intelligence humaine n'a jamais cessé d'explorer la matière dans laquelle nous sommes immergés. La physique nous apprend que la lumière blanche se propage à environ trois cent mille kilomètres par seconde dans le vide interstellaire. Dans l'air sa vitesse est très légèrement moindre, du fait de la réfraction dans l'atmosphère alors que dans le verre et dans l'eau elle est beaucoup plus faible et dépend de la couleur du rayonnement lumineux.
Les lois physiques de la réflexion sont fort simples :
"Un faisceau lumineux qui se propage dans un milieu transparent, et qui rencontre un deuxième milieu transparent ou opaque est en partie renvoyé dans le premier milieu."[1]
C'est la réflexion.
 
 (Objet virtuel)
 
L'autre partie pénètre dans le deuxième milieu, c'est la réfraction (re E-fraction : la chose manifestée est fraction). Le deuxième milieu doit être opaque, et la surface de séparation polie.
...
 
 
La lumière blanche décomposée par le prisme donne du violet, de l'indigo, du bleu, du vert, du jaune, de l'orangé et du rouge.
 
...

Compléments


Article du Monde, 19 mai 1995.

"Les neurogiologistes enquêtent sur la perception visuelle.
Si les yeux sont bien 'les fenêtres de l'âme' dont parle Cicéron,
c'est au cerveau qu'il revient d'analyser
puis de recomposer les mages du monde visible. 
Ce qui implique de savoir ce que l'on voit."



Le Monde du 14 octobre 1995

"Pasteur avait raison, la nature est assymétrique.
Le savant, mort voilà cent ans,
a montré que le vivant n'est pas soumis à la symétire.
Ce constat, qui s'applique au minéral comme à l'animal,
au microscopique comme au macroscopique,
reste encore inexpliqué."

Exemple :



"Dans un monde parfait,
dans la glace, on se verrait à l'endroit."
(Brève de Comptoir)

Le bon sens populaire
rejoint la tapisserie de la Dame (ce qui est d'Âme)
regardant la Licorne (La Licorne, c'est l'Esprit)
dans le miroir où son image n'est pas inversée !



Détail de la Tapisserie de la Dame à la Licorne, La Vue.
Musée National du Moyen Âge, Paris.

(Dessin de Sylvain Fuchs)
 
 



 



Créé avec Créer un site
Créer un site